Moka : 10 mois avec lui

En 10 mois, il peut s’en passer des choses…nous, on continue sur notre lancĂ©e 🙂 ! toujours des progrĂšs pour Moka et moi…car cette histoire on la construit Ă  2 !

Moka : mais qui est t’il ?

VoilĂ  maintenant 10 mois que nous sommes ensemble. MĂȘme si j’en ai certainement beaucoup Ă  apprendre encore sur lui, voici comment je pourrai le dĂ©crire au jour d’aujourd’hui :

Avec ses congénÚres

Moka me semble ĂȘtre un poney plutĂŽt sympa, assez posĂ©, plutĂŽt pacifiste. Au sein d’un troupeau de 7 chevaux et 1 Ăąne, Moka est plutĂŽt cool, il ne cherche pas l’embrouille (de ce que j’ai observĂ© jusqu’à prĂ©sent !). Toutefois, il ne se laisse pas faire. Il n’a pas de soucis pour accĂ©der Ă  la nourriture. Il aime son troupeau et cherche vraiment Ă  ĂȘtre au sein du groupe (il ne s’isole pas comme certains chevaux peuvent le faire
).

Avec les humains

Moka est un poney gentil, cĂąlin, proche, assez curieux. On ne le voit pas forcĂ©ment au premier coup d’oeil mais il aime la douceur et le calme. L’agitation autour de lui, ça a vite tendance Ă  l’agacer. Il peut ĂȘtre assez joueur. C’est un trait de caractĂšre que je n’ai pas encore beaucoup creusĂ© car je veux ĂȘtre en totale confiance avec lui et avoir un respect mutuel solide.
Dans le travail, il a son petit caractĂšre, il est assez expressif et peut ĂȘtre un peu envahissant si on le laisse faire (Ă  pied). Il est globalement assez rĂ©actif !

Niveau indĂ©pendance, il est trĂšs Ă©quilibrĂ©. Il peut quitter le groupe assez facilement toutefois assez timide en balade seul, il a besoin de prendre confiance. Il a quelques craintes de surprises essentiellement (un oiseau qui passe, un chien qui le prend par surprise
). Si il voit le « danger » (tracteur, chiens, voiture, moto
), gĂ©nĂ©ralement, je n’ai pas soucis. C’est un cheval qui observe beaucoup. Il est donc plus dans l’observation que dans la fuite.

Les balades

En mai / juin, j’ai accentuĂ© les balades montĂ©e en solo Ă  raison d’une par semaine environ. Moka m’a Ă©patĂ©, vraiment ! toute la patience, le temps passĂ© ensemble commence Ă  rĂ©ellement porter ses fruits…je suis Ă  chaque fois trĂšs Ă©mue et reconnaissante de nos petits progrĂšs. Nous faisons aussi quelques balades Ă  pied oĂč je demande Ă  Moka de marcher devant (moi un peu derriĂšre son Ă©paule) ce qui lui apprend Ă  se responsabiliser et Ă  prendre confiance !

Je suis un excellent conseil qui m’avait Ă©tĂ© transmis lors de l’achat de Moka et qui, j’en suis convaincue, nous aide Ă©normĂ©ment dans notre progression :
Les balades montĂ©es que je fais en solo sont toujours entre coupĂ©es de passages Ă  pied : cela permet de « reposer » mentalement Moka car ça lui demande beaucoup de concentration (Ă  moi aussi ça me fait du bien). Je sais qu’il prend sur lui. Cela permet aussi de lui montrer que je suis toujours lĂ , Ă  son Ă©coute, que quand il a un peu de mal, je lui demande encore un petit effort (quelques pas), je descends et on continue tous les deux Ă  pied. Nous faisons aussi de nombreuses pauses brouting.

Durant nos balades, nous faisons beaucoup de trots et commençons mĂȘme Ă  faire quelques galops !

Je ne sais pas comment Ă©tait Moka avant dans ses anciennes familles mais ce que je vois, c’est que notre relation Ă©volue dans le bon sens. Cela prendra le temps que ça prendra…mais je vois tellement de progrĂšs…!

J’adore le voir Ă  mon Ă©coute comme ici :