Moka : 6 mois avec lui

Déjà 6 mois avec mon Moka. Le temps passe très vite. Notre rencontre me semble si récente ! quelque part, c’est un peu vrai.

Ethologie

Nous poursuivons nos cours et ça se passe très bien. Nous avons récemment fait une sortie montée pour travailler Moka tout seul en extérieur. C’était super intéressant et afin de valoriser la sortie, tout a été travaillé au clicker. J’étais trop contente !

Pour le reste des exercices, on se comprend bien, beaucoup mieux qu’au début !

Clicker training

Il y a 2 mois, je me posais pas mal de questions par rapport à l’utilisation du clicker. Et bien, j’ai repris pas mal d’apprentissages avec cette méthode car elle me correspond. J’ai mis l’accent sur le respect de la nourriture car c’est un point essentiel mais notamment la patience (le clicker rend nos bêtes ultra motivés au début ! il faut cadrer et faire comprendre qu’on est pas toujours dans l’attente de quelque chose). Il y a encore quelques ratés où Moka tente de fouiller ou voir même  donne un petit coup de tête (que je corrige par un « non » ferme, je n’ai pas envie d’ignorer ce genre de comportement car clicker ou non, il n’a pas à me pousser) mais dans l’ensemble, il a vraiment très bien compris. Je le trouve moins envahissant qu’avant. A force de le faire sortir de ma bulle, il est devenu très léger à la pression pour le recule.
Je ne l’utilise pas tout le temps mais surtout en période d’apprentissage pour de nouveaux comportements. Quand je ne l’utilise pas, je continue à beaucoup récompenser.

Actuellement, je travaille la sortie du pré au clicker. Moka est encore lent pour venir au contact, j’aimerais l’inciter à venir plus rapidement vers moi. Affaire à suivre donc !

Balade en groupe

Toujours aussi bien !
Toutefois, à moi de me méfier car Moka repère vite les zones où l’on a déjà galopé et a tendance à me griller des départs (pas -> galop plein gaz) alors que tout le monde est au pas ! il a ses petits coups de speed 🙂 mais il est super mignon. Je pense aussi qu’il a une certaine anxiété quand il se retrouve en queue de peloton d’où les galops un peu rapides : à moi d’être vigilante et de faire comprendre à Moka qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Balade en solo

Depuis 2 mois, j’en ai fait qu’une toute seule. Beaucoup à pied et un peu monté mais Moka zig zag et s’arrête encore beaucoup même si il y a toujours du mieux, j’ai ressenti de le besoin de me faire conseiller. C’est pour cette raison que j’ai pris un cours à l’extérieur et cela m’a donné plusieurs pistes de travail !

Un joli cadeau d’anniversaire : test du tapis de monte à cru (sangle non adaptée : on aura juste fait un peu de pas pour s’amuser)

 

Quelques jours après !