[Renforcement positif] Récompenser son cheval

Rappel : qu’est-ce que le renforcement positif ?

Renforcement positif (ajouter) : On ajoute quelque chose pour augmenter les probabilités qu’un comportement se répète, il faut donc ajouter quelque chose d’agréable.

Définition tirée du site http://www.centre-canin.fr/lexique.html

Exemple: Le cheval cède sa place (recule) à la demande de son maître, on donne une récompense (on ajoute quelque chose d’agréable pour que ce comportement se reproduise ultérieurement).

Les types de récompenses que vous pouvez utiliser pour votre cheval

La nourriture : pommes, carottes, granulés, gourmandises industrielles…etc. Faites des tests afin de savoir ce que préfère votre cheval. Un morceau de pomme aura certainement plus de valeur qu’un morceau de pomme par exemple. Cela vous permettra de faire un classement et d’en faire bon usage (voir plus bas).

Brouter : va avec la nourriture, mais il s’agit aussi d’un comportement et cela va dépendre de l’environnement

Les gratouilles voir le pansage si il aime : sur le garrot, dans les oreilles…à vous de chercher, votre cheval aime certainement être gratouillé à certains endroits !

La liberté : permettre à son cheval d’accéder à un nouveau pâturage par exemple. J’aime régulièrement offrir à Moka la possibilité d’aller brouter en liberté dans un des prés longeant le terrain d’entrainement. Je profite d’une belle réussite pour lui ouvrir la carrière et courir avec lui dans le pré d’à côté ! un moment privilégié qui l’émoustille complètement. Je le laisse ensuite brouter de longues minutes…une récompense à très forte valeur.

Le confort : une pause dans un endroit confortable où le cheval se sent en sécurité. Chez le cheval, le confort a beaucoup de valeur, bien plus qu’on ne le croit : le cheval est une proie. Se sentir en sécurité est donc un besoin primaire.

Activité de vie : se baigner, se rouler dans le sable, jouer…

Retourner à l’écurie, retourner voir les copains : dans le cas d’un cheval grégaire, ce type de renforçateur n’est pas à négliger

Descendre de cheval : nous représentons un poids sur le dos du cheval. Quand nous descendons, nous le libérons de ce poids…comme nous avec le sac à dos :). Il peut donc être intéressant de l’utiliser comme récompense.

La bonne récompense au bon moment

Cela dépendra des distractions mais également de l’environnement et de ce que vous êtes en train de faire avec votre cheval et aussi du moment de la journée (si c’est l’heure de la sieste, offrir une pause peut être appréciée) et de la saison : l’été, une baignade sera par exemple très propice.

Cela dépendra également de votre cheval et de son caractère (grégaire ou non, gourmand…etc).

Il est, par exemple, intéressant d’utiliser les carottes dans un lieu connu et de privilégier des gourmandises très appâtantes à l’extérieur si votre cheval est inquiet (type biscuits pour chevaux).

Pour vous aider, posez-vous cette question : que souhaite mon cheval à ce moment précis ? brouter, retourner voir les copains, courir, avoir une pause, manger un bonbon…etc.