[Renforcement positif] Récompenser son chien

Petit rappel : qu’est-ce que le renforcement positif ?

Renforcement positif (ajouter) : On ajoute quelque chose pour augmenter les probabilités qu’un comportement se répète, il faut donc ajouter quelque chose d’agréable: Exemple: Le chien s’assoit à la demande de son maître , on donne une récompense (on ajoute quelque chose d’agréable pour que ce comportement se reproduise ultérieurement).

Définition tirée du site http://www.centre-canin.fr/lexique.html

Les types de récompenses que vous pouvez utiliser pour votre chien

La nourriture : croquette, gourmandises industriels, viandes séchées, viande fraiche, dés de saucisses, dés de jambons, foie. Faites des tests afin de savoir ce que préfère votre chien. Un morceau de viande aura certainement plus de valeur qu’une croquette par exemple. Cela vous permettra de faire un classement et d’en faire bon usage (voir plus bas).

Le jeu : jouet à tirer, jeu de balle…etc. Il est intéressant d’avoir deux catégories de jouets : ceux en accès libre et ceux en accès limités (réservés uniquement aux séances de travail : ils auront alors bien plus de valeur pour votre chien).

La caresse / les félicitations orales

L’environnement / activités de vie : sentir une odeur, pister, se baigner, voir un congénère

La bonne récompense au bon moment

Les récompenses ont différentes valeurs. Différentes valeurs entre chaque type de récompenses et différentes valeurs au sein d’un même groupe. Cela dépendra :

  • de l’instant T,
  • de l’environnement (de ce qu’il vous offre, par exemple, un lac),
  • des préférences de votre chien (notamment pour la nourriture),
  • des envies de votre chien à cet instant,
  • du niveau de distraction (entre le salon de la maison et un parc en ville, la distraction est différente)…

Pour renforcer un bon comportement, il faudra faire bon usage des récompenses.
Soyez attentif à ce que vous offre l’environnement : quand vous souhaitez récompenser votre animal à un instant T, demandez-vous ce qu’il souhaite par dessus tout à ce moment là (sentir une odeur, avoir une récompense, se baigner si un point d’eau est à votre disposition et que votre chien adore ça …etc).

En pratique, quelques exemples de situations

  • Vous êtes à la maison et souhaitez faire une séance d’éducation. Il y a peu voir pas de distractions (environnement connu). Compte tenu du contexte, vous pouvez utiliser la croquette (faible valeur) pour récompenser. Vous pouvez utilisez une récompense à plus forte valeur (dés de saucisses par exemple) lorsque votre chien fait un « exploit » pour marquer le coup (= Jackpot). Vous pouvez également lancer une petite poignée de croquettes.
  • Vous êtes à l’extérieur en balade. Il y a peu de distractions car votre chien connait l’environnement. Vous pouvez utiliser une gourmandise à plus forte valeur que la croquette. N’hésitez pas à alterner selon la difficulté de l’exercice demandé et/ou du niveau de distraction dans l’environnement.
  • Vous êtes à l’extérieur proche d’un lac, votre chien adore l’eau. Vous avez aussi quelques gourmandises sur vous et souhaitez faire une séance d’éducation. Récompensez à la nourriture, lorsque votre chien fait un « exploit », offrez lui le jackpot en lui permettant d’aller se baigner. Vous pouvez également lui lancer le jouet dans l’eau si il aime ça.
  • Votre chien est en laisse et commence à pister une odeur en tirant sur la laisse. Arrêtez-vous et demandez lui son attention (regard, assis…). Permettez lui ensuite de pister son odeur : vous profitez alors de l’environnement pour faire un peu d’éducation.
  • Exercice de rappel : selon la distraction de l’environnement, adaptez la valeur de la récompense. Si votre chien est revenu alors qu’un chat passait sous son nez à ce moment là, offrez lui un « jackpot » : viande séchée, foie…