[Vidéo] Flicker en balade – sans longe

Flicker, un chien réactif envers ses congénères

Flicker est un chien réactif envers les autres chiens : c’est à dire qu’il a tendance à foncer sur un autre chien en aboyant dessus quand il est détaché. En laisse, si nous sommes proche de l’autre chien, il va aboyer sans s’arrêter. Ce comportement est très impressionnant mais il n’a jamais été jusqu’à l’agression (mordre). Il n’est pas à l’aise, stress certainement beaucoup de ces rencontres, quelque soit, le sexe, la race ou la taille du chien, il va réagir plus au moins de la même façon. Si le chien en face de lui se défend, cela va avoir tendance à apaiser rapidement la situation. Si au contraire le chien en face se soumet, il va continuer à être très oppressant (queue haute, poil hérissé, grognements…).

Chiot, il avait cette sensibilité certainement « rattrapable » mais je n’ai pas su me faire entourer correctement pour y remédier…j’y ai mis beaucoup d’émotions et la situation s’est empirée au fur et à mesure. Je pense aussi que Flicker a pris ce comportement comme une habitude. Il y a du stress mais je pense aussi que c’est un peu un « jeu », de la frustration… Bref, certainement un mélange de beaucoup d’émotions.

Nous avons par la suite suivi des cours de comportement avec plus au moins de succès. Pour finir, nous sommes tombés sur une très bonne comportementaliste mais il faut dire que les comportements de Flicker sont désormais très ancrés, qu’il faudrait un très long travail de rééducation. La difficulté aussi avec ce genre de problème, c’est qu’il faut énormément anticiper et que par moment, on ne maitrise pas l’environnement autour de nous, et ça, c’est vraiment très compliqué. Cela m’a tellement affecté durant les premières années avec lui que j’essaye désormais de me détacher de ce problème. Nous avons appris à vivre avec et j’évite tout simplement les situations où je sais que c’est compliqué…si jamais nous sommes confrontés à une rencontre, je fais au mieux mais je n’en fais plus une montagne. Je sais que de toute façon…il n’est pas méchant…juste impressionnant :).

Flicker a été castré (vers l’age de 4 ans), j’ai fait les tests de la thyroïde (négatif).

Balades libres : recherche d’un chien attentif ou la « balade silencieuse »

A cela s’ajoute une autre habitude qui complique les balades en liberté : depuis tout jeune, Flicker a pris l’habitude de s’éloigner beaucoup. Il est très indépendant en balade et je le perds vite de vue si je ne fais pas attention. Avec mon ancienne chienne, je n’ai jamais connu ce problème et je n’ai pas suffisamment anticipé. Flicker connait très bien le rappel mais je ne lui ai jamais appris à ne pas trop s’éloigner…voilà sur quoi j’essaye de travailler en ce moment en balade : cela me permettra de garder le contrôle plus facilement (car quand il est loin, forcément, je n’ai plus aucun contrôle) et de garder le plaisir d’avoir un chien « libre » en balade. L’idée s’est d’avoir un chien qui ne s’éloigne pas trop sans pour autant avoir toujours à le rappeler (idée de la balade silencieuse).

Le jeu de cache / cache marche très bien également. Je le fais de temps en temps avec Flicker (mais il peut parfois partir très loin avant de s’apercevoir que je ne suis plus là). Plus facile à faire sur un chiot qui aura plus « peur » de se retrouver tout seul, et qui, normalement, s’éloignera moins. Par contre, lorsque je fais demi tour en balade, j’essaye de ne plus le rappeler (à lui de faire attention à moi).

Je travaille au clicker. J’explique un peu sur la vidéo. Actuellement, j’essaye de faire en sorte d’avoir un toutou qui fasse attention à moi.
Flicker a vite compris mais il faudra du temps, de la patience et de la répétition ! Je travaille de cette façon car je ne veux pas attendre que Flicker ne s’éloigne trop et que je perde tout contrôle (de part son problème de réactivité…).

Nous avons refait aujourd’hui une balade sur ce même principe et Flicker a été super. Il faut persister !

Quelques articles intéressants au sujet de la balade silencieuse