Clicker Training & Excitation

Quand on commence le clicker avec son cheval, il y a une certaine excitation. đŸ€©

Une excitation pour le cheval car la prĂ©sence de nourriture est excitante pour la plupart des chevaux. đŸ’đŸ‘đŸ„•
Une excitation pour l’entraineur (l’entraineur dĂ©butant) car le clicker c’est ludique, c’est marrant, et ça peut gĂ©nĂ©rer un peu d’excitation :D. Cela dĂ©pend des chevaux, mais globalement, les chevaux sont trĂšs sensibles Ă  l’énergie đŸ”„ que l’on dĂ©gage. 🍃Quand on est dans un Ă©tat d’excitation, on a une Ă©nergie trĂšs haute et cela peut stresser, agacer le cheval (on va avoir des comportements indĂ©sirables, de la dĂ©connexion, un cheval moins rĂ©ceptif
etc et donc un entrainement moins performant).

Trop d’excitation, trop d’Ă©nergie… quelles consĂ©quences ?

Sur le long terme, si vous mettez de l’énergie tout le temps, je pense que deux choses peuvent se produire :
👉 vous allez blaser le cheval, et votre Ă©nergie n’aura plus vraiment de valeur, vous ne pourrez plus l’utiliser par la suite
👉 vous allez conditionner votre cheval a ĂȘtre dans de l’excitation, le retour au calme et la canalisation de cette Ă©nergie sera difficile

L’importance du calme

De par mon expĂ©rience et mes erreurs avec Moka, je me suis rendue compte Ă  quel point le calme est important au dĂ©but de l’apprentissage au clicker training. Cela apporte par ailleurs une certaine clartĂ© dans les apprentissages. On voit parfois des chevaux excitĂ©s et frustrĂ©s au clicker car le clicker a Ă©tĂ© conditionnĂ© / appris dans un Ă©tat assez Ă©levĂ© d’excitation. Il est ensuite assez compliquĂ© de revenir dans un Ă©tat de calme. Alors que l’inverse me semble plus aisĂ© et aussi plus sain.

Comment Ă©viter l’excitation au dĂ©but ?

  1. đŸ”„đŸ˜Œ Votre attitude : L’excitation demande une Ă©nergie haute. Utilisez donc votre Ă©nergie, pour cela : adoptez une posture basse (tĂȘte basse), dĂ©tendue, faites des gestes dans la lenteur, dĂ©composez-les, puis rĂ©compensez doucement. Cela vous permettra d’avoir plus de prĂ©cision et de clartĂ© pour le cheval.
  2. 🐎 Les premiers comportements appris sont importants : Allez vers des choses simples et non excitantes au dĂ©but : immobilitĂ© puis immobilitĂ© dĂ©contractĂ©e avec une recherche d’une attitude basse du cheval. Ce qui vous semble apaisant pour vous, le sera pour votre cheval. Les premiers comportements appris sont gĂ©nĂ©ralement beaucoup renforcĂ©s (fort historique de renforcement). Ce sont ces comportements lĂ  que votre cheval vous proposera en cas de doute comme le prĂ©cise d’ailleurs, il me semble, HĂ©lĂšne Roche dans son livre « Motiver son cheval ».
  3. ☕ SĂ©ances courtes avec des pauses : prĂ©fĂ©rez plusieurs sĂ©ances de quelques minutes entre coupĂ©es de pauses de quelques minutes… pour Ă©viter la frustration de fin de sĂ©ance, prenez une petite poignĂ©e de rĂ©compenses que vous lancerez au sol ou dans un seau en disant « c’est terminé ». Si votre cheval apprĂ©cie les gratouilles, finissez par des gratouilles Ă  un endroit qu’il adore

Devons nous diaboliser et Ă©viter l’excitation Ă  tout prix au clicker training ?

😌 Selon moi, de maniĂšre gĂ©nĂ©ral, d’excitation doit ĂȘtre Ă©vitĂ©e durant toute la pĂ©riode d’apprentissage d’un comportement au Clicker Training. Une fois les fondements en place et seulement si votre cheval ne prĂ©sente pas un comportement pouvant ĂȘtre envahissant, il est, selon moi, possible de mettre un peu d’excitation par moment pour inviter le cheval au jeu et parvenir Ă  capturer certains comportements peu probables de se prĂ©senter sans excitation. Je pense, par exemple, au cabrĂ©. Donc utiliser le CT mais dans l’optique de « capturer » un comportement naturel.

Avec Moka, que j’ai depuis 3 ans et dont je connais dĂ©sormais bien ses rĂ©actions quand il est excitĂ©, j’initie quelques moments de jeux. Cela lui permet de s’exprimer et j’aime le voir ainsi ! Lorsque son Ă©tat d’excitation s’exprime avec trop de proximitĂ© par rapport Ă  moi, je re instaure le calme grĂące Ă  des codes que j’ai mis en place avec lui. J’aime « cadrer » les moments de jeux en matĂ©rialisant avec des objets qu’il aime toucher : je m’amuse Ă  courir d’un point Ă  un autre avec lui et je lui donne pour objectif d’aller le plus vite possible vers l’objet. Cela concentre son attention sur l’objet et me permet de bien gĂ©rer la distance par rapport Ă  lui
 tout cela en s’amusant et en s’autorisant Ă  s’exciter un peu 🙂 !

L’excitation doit, selon moi, ĂȘtre utilisĂ©e avec parcimonie et intelligence pour toujours conserver un contrĂŽle et ĂȘtre capable de revenir au calme facilement. Quoiqu’il arrive, je pense qu’il est trĂšs important de suivre son ressenti et de toujours mettre l’accent sur votre sĂ©curitĂ© 🙂.