Comment apprendre à son chien à revenir ?

Ahhh… le rappel… si seulement chaque chien pouvait être automatiquement équipé de ce comportement, ça ne serait pas du luxe ! Et oui, le rappel est un apprentissage indispensable car il nous permet de laisser nos chiens en liberté et surtout de les garder en sécurité en cas de danger / distraction dans l’environnement.

Bien qu’indispensable, cet exercice est un apprentissage difficile pour le chien mais aussi pour son humain : en effet, il est souvent mis en pratique dans un contexte distrayant à l’extérieur ! La balade reste un moment privilégié pour le chien qui ne dure qu’un certain laps de temps dans la journée, rendant l’apprentissage du rappel encore plus compliqué.

Le rappel : quel comportement on attend de son chien  ?

Avant de s’intéresser au “Comment ?”, il est essentiel de se poser la question du “Quoi ?”.

Personnellement, le rappel est pour moi le fruit de deux comportements :

  • Avoir un chien qui revient face à moi lorsque je l’appelle,
  • Avoir un chien qui se laisse attraper au collier si besoin (ce dernier comportement n’étant pas systématique).

Utilisez le bon signal !

Ensuite, il faut toujours utiliser le même signal pour que le chien comprenne se qu’on attend de lui. Le signal le plus approprié est un signal vocal : un mot.

Ce mot doit être choisi avec soin car il véhicule : 

  • Un sens précis : le mot utilisé doit être en accord avec le comportement que l’on attend du chien. Cela est important pour l’humain qui sera amené à le dire dans des situations plus au moins faciles. Cela doit donc être un “mot” réflexe.
  • Une intention : cela a de l’importance pour l’humain mais aussi pour le chien : même si le chien ne comprend pas le sens des mots, l’humain va véhiculer une certaine énergie en le disant.
  • Une intonation qui donnera envie ou pas au chien de revenir

Exemples : “Au pied” est souvent associé à un ton “dure” et n’a pas le sens exact. Pour moi, “Au pied” correspond à la position de la marche au pied. “Vient” est intéressant mais trop souvent utilisé au quotidien. “Retour” a le sens souhaité et n’est pas trop utilisé dans le quotidien ce qui permet de conserver sa valeur et son sens pour le chien.

Comment apprendre le rappel à son chien ? l’apprentissage étape par étape

Il existe plusieurs méthodes pour apprendre le rappel à son chien. Je vous propose une méthode opportuniste qui permet d’apprendre facilement le rappel et de l’entretenir quotidiennement :

  • Étape 1 : Préparez la gamelle de votre chien lorsqu’il n’est pas dans la même pièce.
  • Étape 2 : À l’heure du repas, appelez votre chien comme vous le feriez habituellement (par son nom par exemple).
  • Étape 3 : Au moment où votre chien se dirige vers vous, dites le mot choisi, par exemple “RETOUR”.
  • Étape 4 : Donnez la gamelle à votre chien.

Pour que cette méthode fonctionne, le chien ne doit pas avoir sa gamelle en libre service et doit apprécier ses repas.

Par la suite, au bout de quelques jours, il sera possible de travailler le comportement à l’extérieur de la maison (dans le jardin ou lors d’une balade routinière que le chien connait par coeur). Au moment où votre chien vous regarde, profitez-en pour le rappeler avec votre mot ! choisissez des moments faciles pour le chien. Plus tard, il sera possible de mettre en pratique votre rappel lorsque votre chien ne vous regarde pas. N’hésitez pas à ajouter des félicitations vocales lorsque votre chien vous regarde ou commence à revenir vers vous.

Le second apprentissage est de pouvoir prendre son chien au collier pour pouvoir éventuellement le rattacher. Ce comportement n’est pas toujours très apprécié des chiens, il est en effet assez intrusif et peut placer le chien dans une situation inconfortable. Je vous conseille donc de l’associer positivement à la maison : prenez votre chien délicatement au collier, donnez lui des récompenses et libérez-le. Par la suite, à l’extérieur, il va être important de ne pas systématiquement prendre votre chien au collier puis de le rattacher lors du rappel. Il risque en effet d’associer le retour vers vous à quelque chose de négatif (perdre sa liberté). Il est donc essentiel d’entretenir le rappel en faisant de “faux” rappels !

4 conseils indispensables pour un super rappel avec son chien !

Conseil n°1 : mettez votre chien en longe de 20 mètres si nécessaire

Cela permet :

  • de ne pas avoir à rappeler votre chien 50 fois dans la balade et donc de préserver la valeur de votre rappel,
  • d’éviter que votre chien s’auto-renforce sur certains comportements (prédation par exemple).

Conseil n°2 : servez-vous des distractions pour récompenser votre chien

Cela n’est pas toujours possible mais reste un moyen très efficace de récompenser votre chien. Par exemple, lorsque votre chien souhaite aller jouer avec un copain en balade, rappelez-le, donnez lui une récompense et libérez-le ! Ainsi il comprend qu’en plus d’obtenir ce qu’il souhaite, il a quelque chose en plus !

Conseil n°3 : Proposez une bonne contrepartie à votre chien la plupart du temps

Choisissez des récompenses qui plaisent vraiment à votre chien et qui ont une très grande valeur pour lui, ça peut être :

  • du jeu,
  • des récompenses : qui durent longtemps et / ou qui sont très appétentes et réservées au rappel uniquement (fromage, viande séchée…).

Les caresses ne sont pas appréciées de tous les chiens. Aussi, en balade, votre chien a bien souvent envie de faire plein d’autres choses (découvrir, flairer, courir…). C’est à vous de tester mais la caresse n’aura peut être pas suffisamment de valeur pour votre chien dans ces moments là.

Il n’est pas nécessaire de récompenser systématiquement votre chien mais il faudra le faire la plupart du temps pour conserver la qualité de votre rappel.

Conseil n°4 : Privilégiez la qualité à la quantité !

Plutôt que de faire 50 rappels, faites 2 ou 3 rappels bien récompensés durant la balade. Trop de rappels vont lasser votre chien.

 

Dans un précédent article, je vous ai parlé des raisons de ce pourquoi votre chien a un mauvais rappel, je vous y donne également quelques conseils.

 



Claire MUGNIER
Coach en éducation canine & équine positive - Comportementaliste canin & équin