5 erreurs à ne pas faire quand on a un chien réactif

1. Ne pas faire de bilan chez votre vétérinaire

Un chien qui présente des comportements de réactivité peut avoir des problèmes de santé : douleur ou encore problème de Thyroïde.

2. Punir son chien

Cela est inefficace et peut même venir empirer son cas. Votre chien réagit la plupart du temps par peur. Si vous vous énervez, vous allez augmenter son niveau de tension et de stress.

3. Ne pas apprendre à son chien à marcher en laisse

Le chien réactif présente de nombreux comportements indésirables et notamment celui de tirer très fortement en laisse lorsqu’il est dans son comportement de réactivité.

Il me semble donc intéressant de lui apprendre à marcher correctement en laisse ou en longe lorsque tout va bien.

En temps normal, tirer en laisse ne devrait donc jamais être payant pour lui. Il devrait aussi avoir l’automatisme de céder immédiatement aux tensions de sa longe.

4. Ne pas s’entrainer sans présence des éléments déclencheurs

Lorsque l’on a un chien réactif, on a envie de l’entraîner. Bien souvent, on va le mettre dans des situations qui posent problèmes. Par exemple, pour le chien réactif à ses congénères, on va l’emmener dans un parc à chien. Pour un chien réactif aux voitures, on va l’emmener en ville… etc.

Hors ses situations sont bien trop stressantes / excitantes pour lui. On va faire ce qu’on appel de l’immersion. Malheureusement dans de telles situations, le chien n’est pas suffisamment apaisé pour apprendre correctement.

Je vous conseille donc d’éviter ces situations et de travailler sur des scénarios qui posent problème mais en l’absence de déclencheurs.

Cela vous permettra d’avoir des plans d’actions en cas de problème et donc de ne pas vous laisser submerger par vos émotions.

5. Ne pas écouter son chien et avancer trop rapidement

Communiquer avec son chien c’est l’observer et repérer ses signaux de stress et d’apaisement. Je vous invite à vous procurer le livre de Turid Rugaad sur les signaux d’apaisement (lien affilié) qui est un indispensable pour en savoir plus à ce sujet.

Lorsqu’on est capable de mieux comprendre son chien, on peut repérer les moments où il commence à stresser. Cela nous permet donc de travailler beaucoup plus efficacement sur les situations problématiques tout en respectant la santé émotionnel de notre chien.

Dans la vidéo je parle notamment de la zone de confort du chien. Je vous conseille vivement de la visionner pour mieux comprendre de quoi il s’agit.

Quelques livres sur la réactivité canine / signaux d’apaisement pour aller plus loin

 

 



Claire MUGNIER
Coach en éducation canine & équine positive - Comportementaliste canin & équin